VOS

OA - Liste
idées, propositions, programmes, mémorandums, contributions


Écocide, climat, environnement, biodiversité, santé

Voici VOS propositions pour prendre réellement en compte les urgences écologiques et climatiques :

Associations Collectifs Contributions individuelles

2024

Une infographie récente présente un classement des vingt pays les plus touchés par la pollution atmosphérique.
À l’approche des élections européennes du 9 juin 2024, force est de constater qu’autonomie stratégique, résilience et compétitivité industrielle, réforme des institutions, décarbonation et protection de l’environnement sont de moins en moins évoqués et pensés de façon articulée, et de plus en plus pris en compte dans les discours et politiques comme mutuellement exclusifs et incompatibles.
"Pas d'avenir": en Bulgarie, la colère gronde contre le Pacte vert européen et la fin programmée du charbon. La Pologne, autre terre de houille, s'est elle fait une raison, mettant résolument le cap sur les renouvelables.Le village bulgare de Beli Bryag, au coeur de la région minière, symbolise les ambitions perdues du pays des Balkans, le plus pauvre de l'Union européenne.En 2009, il avait été décidé d'en faire table rase pour pouvoir agrandir une mine en plein air.
L’élu européen Nouvelle Donne préconise, dans une tribune au « Monde », un électrochoc pour sauver le climat et la cohésion sociale.
Pour éclairer les citoyen(ne)s à l’approche des élections Européennes, les Shifters Angers Maine-et-Loire organisent le 16 avril 2024 à partir de 18h00 une table ronde dédiée au pacte vert en partenariat avec l’Université d'Angers - IAE Angers, les Shifters et le Shift Project. Les têtes de liste des partis majoritaires sont invitées à débattre en public avec Jean-Marc Jancovici sur l’avenir climatique et énergétique du continent.
Des activistes de Greenpeace ont déposé jeudi matin une pomme géante devant le Parlement européen. Ils exhortent les députés européens à ne pas offrir de "cadeau empoisonné" aux agriculteurs via la suppression des mesures de protection de la nature de la politique agricole commune (PAC).
Une note du Conseil Européen ayant fait l’objet d’une fuite, donne un aperçu des priorités stratégiques que les États membres souhaitent proposer à la nouvelle Commission européenne. Qu’en ressort-il ? Les chefs de gouvernement veulent carrément mettre de côté le Green Deal européen ! Canopea et Natagora demandent au Gouvernement belge, qui préside le Conseil, de remettre le climat, la nature et la santé au cœur des priorités européennes. C’est la seule façon de garantir un avenir serein sur le long terme aux citoyen·nes d’Europe et d’ailleurs.
Le mercredi 10 avril, les députés européens ont donné leur feu vert au “pacte migratoire” qui réforme la politique des 27 États membres en matière de gestion des flux de demandeurs d’asile. Un changement longuement attendu, mais qui est loin de satisfaire tout le monde.
Les ambitieux objectifs européens de réduction des émissions de gaz à effet de serre reposent sur le déploiement de voitures électriques, panneaux solaires et éoliennes, qui requièrent quantité de minerais. Le journal néerlandais “NRC” s’est rendu en Bosnie, où leur extraction créerait des emplois mais dégraderait l’environnement.
Tout le monde s’accorde à dire qu’on ne peut pas continuer avec un parc de logements en mauvais état qui ruine ses habitants et le climat. Sa rénovation massive et rapide s’impose mais comment faire pour éviter que cela ne se traduise par davantage de spéculation, de gentrification et d’expulsions ? Il y a déjà tant de personnes dans la rue, et d’autres incapables de faire face aux frais et aux difficultés que cette rénovation implique.
Logements neufs "zéro émission" d'ici 2030, accélération des rénovations dans les bâtiments existants, cibles d'économies d'énergie: les eurodéputés ont entériné mardi un texte imposant le verdissement du parc immobilier de l'UE, enjeu climatique crucial.Le Parlement européen a voté à 370 voix pour et 199 contre l'accord conclu début décembre entre Etats membres et eurodéputés sur cette législation-clé du "Pacte vert".
Réformer la gouvernance économique européenne, et en particulier le Pacte de Stabilité et de Croissance, pour que la coordination des politiques économiques soit mise au service de la transition écologique notamment en facilitant les investissements de transition.
Le Green Deal, ou Pacte vert pour l’Europe, adopté en janvier 2020, vise à réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre de l’Union européenne d’au moins 55 % d’ici à 2030, par rapport aux niveaux de 1990, et à parvenir à la neutralité climatique (zéro émission, ou le plus proche possible) d’ici à 2050.
Le pacte logement/énergie est un ensemble de mesures centrales permettant de réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre sur toute la filière et de rendre effectif le droit à un logement de qualité, accessible financièrement pour toutes et tous.
Trop axé sur la fixation de normes et manquant de vision, le Pacte vert alimente le mécontentement, notamment celui des agriculteurs. Deux essayistes français plaident pour un changement de méthode et la mise en œuvre d’une véritable politique industrielle.
Les intempéries de ces derniers jours impactent la distribution d’eau publique des villages de Merlemont, Sart-en-Fagne et Villers-en-Fagne, dans la commune de Philippeville, a indiqué vendredi l’Intercommunale namuroise de Services publics (Inasep).
Une société britannique met actuellement au point des éoliennes compactes, polyvalentes et dépourvues de turbine.
Les communes de Wavre-Sainte-Catherine et Putte, en province d'Anvers, ont été frappées mercredi par des vents violents s'apparentant à une tornade. Plusieurs habitations ont été endommagées. Les communes ont alerté jeudi leur population contre les risques liés à l'amiante présent dans les débris qu'il reste à nettoyer.
Les pluies importantes de ces dernières heures ont déjà eu des conséquences bien réelles sur les habitants de la...

2023

Le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières de l’UE (CBAM) vise à étendre le marché carbone européen aux importations pour prévenir les « fuites de carbone ». Cependant, il suscite des inquiétudes dans les pays en développement en raison de son impact sur leurs exportations. Pour répondre à ces craintes, il faut octroyer un traitement spécial et différencié aux pays les moins avancés et rétrocéder les recettes du CBAM aux pays en développement pour soutenir leurs politiques climatiques.
La lutte contre la pollution de l'air attendra... Les pays de l'UE se sont accordés sur les contours de la nouvelle norme Euro 7 qui fixent des limites de pollution aux véhicules. Mais face à la levée de boucliers des constructeurs automobiles, acculés par la fin des véhicules thermiques, les ministres ont cédé.
Face aux conservateurs, la présidente de la Commission européenne a défendu le 13 septembre le Pacte vert. Une position essentielle à l’approche des élections européennes, analyse Neil Makaroff, expert des politiques climatiques de l’UE.
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a souligné mercredi sa volonté de "garder le cap" sur le Pacte vert tout en garantissant "une transition juste et équitable", alors que les règlementations environnementales de l'UE font l'objet de résistances croissantes.
Des incendies qui se multiplient à travers le monde, des températures qui brûlent les records, des inondations qui détruisent tout sur leur passage. La planète est frappée de plein fouet par une série de catastrophes naturelles. Selon les climatologues, ces réalités dues au changement climatique vont inexorablement s’intensifier dans les prochaines années. Cela n’est pas sans conséquences pour les populations, la faune, mais également pour l’économie mondiale.
Il est urgent de fixer un plancher de 50 milliards de dollars par an en matière d’aide humanitaire et de sauver le système de financement, qui est aujourd’hui à bout de souffle, estime dans une tribune au « Monde » un collectif réunissant des spécialistes du sujet.
Le Parlement européen vote ce mercredi sur un texte important pour l’avenir du continent : la loi sur la restauration de la nature, texte phare du Pacte vert de l’Union européenne, joue son va-tout dans l’hémicycle de Strasbourg. Son objectif : la neutralité carbone en 2050 et ramener 20% des terres et des mers dégradées du Vieux Continent à leur état d’origine d’ici à 2030. Mais la loi est mal partie. La droite européenne, Parti populaire européen en tête, y est opposée, face à la gauche, aux écologistes et au centre qui dénoncent un calcul électoraliste avant le scrutin européen de l’an prochain. Jusqu’ici le débat a été explosif, et sans compromis en vue.
A l’approche des élections de 2024, des dirigeants de l’UE appellent à tenir compte des défis économiques et sociaux nés de l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, notamment la sécurité alimentaire ou le coût de la vie.
Entre troubles de stress post-traumatique et baisse des capacités cognitives, les conséquences sont graves.
Le sommet pour un nouveau pacte financier mondial s'est achevé ce vendredi 23 juin sur "un nouveau consensus pour les peuples et la planète", selon Emmanuel Macron, à l'initiative de cette rencontre qui a réuni une quarantaine de chefs d'Etats et de gouvernements. Suspension de la dette en cas de catastrophe naturelle, réforme des institutions financières... Voici les principales annonces à retenir.
À l'occasion du Sommet de Paris "pour un nouveau pacte financier" mondial, qui se tient les 22 et 23 juin, 13 dirigeants ont publié mercredi une tribune dans laquelle ils s'engagent à "avancer sur des mesures concrètes" pour une "transition écologique juste et solidaire". Parmi eux, Emmanuel Macron, Joe Biden ou encore Olaf Scholz.
Une cinquantaine de chefs d'État, des représentants d'institutions internationales et de la société civile se réunissent à Paris jeudi et vendredi à l'initiative d'Emmanuel Macron. Leur objectif : imaginer un nouveau système financier mondial pour mieux armer les États les plus vulnérables contre le dérèglement climatique et la pauvreté.
Ces institutions, dont l’intervention reste précieuse en cas de choc économique, sont aujourd’hui appelées à adopter une vision plus proactive que réactive.
Le gouvernement français accueille la semaine prochaine un sommet mondial avec pour objectif ambitieux de parvenir à un "nouveau pacte financier mondial".
Une violente bataille politique au Parlement européen menace l'avenir d'un projet de loi imposant des objectifs de restauration des écosystèmes, texte-clé du Pacte vert de l'UE catégoriquement rejeté par les eurodéputés conservateurs.
Depuis des mois, Générations Futures, d’autres organisations et des politiques français et européens s’inquiètent des attaques que subit le Pacte Vert européen dont l’objectif est de permettre la transition écologique au sein de l’Union européenne (UE) à l’horizon 2050. Récemment, le Président français a appelé à une pause réglementaire. Cette déclaration est alarmante du fait de l’état d’urgence climatique et environnemental dans lequel nous nous trouvons. Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne, a souligné “que nous n’avons pas le luxe d’en faire”. Et pour cause ! La FAO et d’autres agences des Nations unies, le GIEC, l’IPBES et d’autres institutions soulignent que le statu quo n’est pas une option. Même la Banque Centrale Européenne alerte sur les risques économiques liés à la perte de biodiversité.
Le Sommet pour un Nouveau pacte financier mondial : pourquoi, dans quel contexte et quelles attentes ? On vous explique tout.
L'excès de lumière artificielle émise par les villes perturbe le cycle de vie des moustiques, qui ne peuvent plus entrer en phase de repos. Le problème, c'est qu'en restant actifs plus longtemps, les moustiques nous piquent (quasiment) toute l'année, selon la science.
C'est le début, ce lundi 10 avril, et pour toute la semaine, des réunions de printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (BM) à Washington. Ces réunions se tiennent alors que les appels pour une réforme de l'architecture de la finance mondiale se multiplient afin de mieux répondre aux défis du réchauffement climatique.
Des scientifiques ont modélisé l’impact de la fonte des glaciers en Antarctique dans une étude récente.
La fonte rapide des glaces de l'Antarctique menace de ralentir considérablement les courants d'eau profonde dans les océans, limitant la diffusion de l'eau douce, de l'oxygène et des nutriments pour plusieurs siècles, selon une étude parue dans la revue Nature.
Découvrez dans cet article les enjeux relatifs au sommet pour un « nouveau pacte financier mondial » qui aura lieu en Juin 2023 à Paris

2022

Suite à une étude publiée il y a quelques mois, un média a publié une infographie très parlante. Le document permet de visualiser précisément le pourcentage de la population de chaque pays du monde en proie aux inondations. Le principal constat est le suivant : la plupart des pays d’Asie font face à de grands risques.
Emmanuel Macron a proposé mardi un pacte de décarbonation aux industriels les plus émetteurs de CO2 en France avec un doublement de l'aide publique à 10 milliards d'euros en échange d'un doublement de leur effort en la matière. "Si des projets et des sites sont identifiés d'ici à 18 mois, si vous doublez vos efforts, si on arrive à passer des 10 millions de tonnes de CO2 évités à 20 millions instruits, nous doublerons les moyens consacrés à cet enjeu et passerons l'enveloppe de 5 à 10 milliards d'euros d'accompagnement", a lancé le chef de l'Etat aux industriels réunis à l'Elysée. Pour arriver à cet effort, le chef de l'Etat, tout juste de retour de la conférence mondiale sur le climat (COP27) à Charm el-Cheikh en Egypte, a aussi annoncé que le gouvernement allait dérouler une planification précise à six mois et dans les années à venir, "filière par filière". Ciment, aluminium, acier, engrais, sucre ou carburants: les dirigeants des cinquante sites industriels français les plus émetteurs de CO2,
En influençant la position du jet stream, la persistance du phénomène La Niña aura des conséquences sur les températures et l'enneigement cet hiver, en particulier en Amérique du nord. En Europe, l'impact de La Niña n'est pas connu, mais les prévisions pour cet hiver envisagent toutes le même scénario inquiétant.
Une récente tribune cosignée dans ces colonnes par quelque 300 citoyens appelait les responsables politiques à répondre sérieusement aux enjeux de l'évolution climatique. Elle indiquait la nécessité de prendre en considération des recommandations du dernier rapport du GIEC. On ne peut qu'approuver. De même, on ne peut que souscrire à la dénonciation d'une insuffisance de l'action actuelle et des conséquences pour les populations fragiles.
La planète bleue perd de sa couleur avec la multiplication des épisodes de sécheresse et plus précisément, à cause de l’augmentation des températures. L’or bleu, c’est l’eau. Quelles sont les conséquences du dérèglement climatique sur son cycle ? La climatologue, Dr Valérie Masson-Delmotte qui participe aux travaux du GIEC, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, a pris le temps de l’expliquer sur Twitter dans un fil long de… 104 tweets. On a pris le temps de tout lire. On en retire quelques points importants.
La communauté scientifique s’accorde-t-elle aujourd’hui pour dire que, sans sobriété, la neutralité carbone est impossible à atteindre ? Malheureusement, il n’y a pas d’accord au niveau de la communauté scientifique sur la nécessité de considérer la sobriété pour faire de la neutralité carbone une réalité.
Boris Johnson est le premier dirigeant occidental à entériner un soutien militaire à la Finlande et à la Suède en cas d’agression russe, en signant un pacte de défense mutuelle lors d’une visite dans la région, le 11 mai. Selon The Times, le Premier ministre britannique a déclaré que la Grande-Bretagne envisagerait “très sérieusement” de déployer des armes nucléaires pour protéger la souveraineté des deux pays au moment ils sont sur le point de rejoindre l’Otan après des années de non-alignement.
Alors que l'Ukraine exportait massivement des céréales en Afrique, la guerre rebat les cartes et menace la sécurité alimentaire de dizaines de pays. L'Europe, qui veut assumer son "rôle nourricier", a décidé de retarder des mesures phares de son Pacte vert visant à réduire les pesticides afin de "produire plus". Une stratégie très critiquée. Plusieurs voix s'élèvent pour demander plutôt une régulation des prix du blé et surtout une meilleure répartition de la production agricole. "Il y a plus qu'assez de nourriture pour alimenter le monde", affirment 450 scientifiques.
La volonté du gouvernement fédéral de prolonger de 10 ans deux réacteurs nucléaires est "une occasion manquée de réécrire notre avenir énergétique", ont réagi vendredi soir Inter-Environnement Wallonie, Greenpeace et Bond Beter Leefmilieu. Ces ONG estiment que la Belgique a "besoin de toute urgence d'un nouveau pacte énergétique national."
A la veille d’une rencontre au siège de la SNCF, vingt-quatre dirigeants d’entreprises ferroviaires européennes demandent, dans une tribune publiée par « Le Journal du dimanche », un investissement massif de l’UE pour concurrencer l’aérien et le transport routier.
Depuis 2008, des éoliennes pointent le bout de leurs hélices dans la mer du Nord belge. Comment se comporte la vie marine autour de ces éoliennes et quel impact ont-elles sur les oiseaux? C'est ce qu'observe depuis 13 ans le programme WinMon.BE, qui fait le bilan dans un nouveau rapport relayé vendredi par l'Institut royal des sciences naturelles de Belgique (IRSNB).
Une dizaine d’Etats de l’Union européenne veulent empêcher la transparence sur les quantités de produits utilisées.
Les si chères énergies que sont le gaz et le nucléaire se sont in extremis invitées dans les projets verts européens de 2022. Le texte qui prévoit de les intégrer à la taxonomie, le référentiel des activités favorables aux objectifs environnementaux de l’Union, a été publié le 31 décembre. Il ouvre la possibilité de faire financer par des subventions européennes la relance du nucléaire voulue par Emmanuel Macron qui préside le Conseil de l’Europe depuis le 1er janvier. Pourtant cette onction environnementale pour deux énergies controversées peut compromettre l’ambitieux Pacte Vert européen.

2021

Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans, architecte du Pacte vert européen ("Green Deal"), a demandé au vice-président Open Vld du gouvernement flamand Bart Somers de devenir ambassadeur climat auprès des pouvoirs locaux dans l'Union, ont indiqué lundi les deux responsables dans un communiqué.
Terre en vue ! Plaidoyer pour un Pacte social-écologique - présentation pour IBGE
Ca ne se remarque pas nécessairement au premier coup d’œil, mais depuis plus d’un an, des milliers de produits ont été retirés de la vente : des crèmes glacées, des sauces ou des pâtes ont ainsi été détruites. En cause : l’oxyde d’éthylène(C2H4O), un produit interdit par l’Europe dans la production des aliments.
Lancé par l’Institut Veblen et la Heinrich-Böll-Stiftung, le projet « European Green Deal Watch » explore les chances du « Pacte vert européen » de tenir ses promesses, à savoir mettre l’Europe sur la voie vers la neutralité carbone et une société plus soutenable.
Quelques mesures de grande envergure ont toutefois été intégrées au Pacte de Glasgow, notamment l'accord visant à lutter contre la déforestation signé par plus d'une centaine de pays et qui s'engage à préserver les plus grandes forêts de la planète comme l'Amazonie et le Bassin du Congo.
La climatologue franco-canadienne Corinne Le Quéré, également coauteure pour le GIEC, préside le Haut-Conseil pour le Climat français. Elle revient dans cette interview sur le bilan de la COP26 de Glasgow. Corinne le Quéré estime que bien qu’imparfait, le Pacte Glasgow s’inscrit dans une dynamique d’avancée dans l’action climatique.
La feuille de route environnementale de la Commission von der Leyen vise à rendre l’Europe neutre en carbone d’ici 2050. Elle est axée sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi la transformation d’un certain nombre de secteurs (agriculture, industrie, finance…). Retour sur les éléments clés de la mise en œuvre du Pacte vert.
Le dénouement de la COP26, marqué par l’intervention de l’Inde pour demander non plus une sortie du charbon mais une réduction, n’est en fait que le résultat de décennies de déni climatique de la part des pays riches. Sur la réduction des émissions, la solidarité avec les pays du Sud et la sortie de toutes les énergies fossiles, ils ont manqué à leurs promesses. Cela n’a fait que contribuer à creuser le fossé et la méfiance entre les deux blocs.
Les négociations climatiques de la COP26 ont abouti au Pacte de Glasgow, une déclaration jugée décevante par de nombreux observateurs. Le climatologue Jean Jouzel dresse un premier bilan de la COP26 de Glasgow plus nuancé. Lisez notre entretien avec l’ancien vice-président du GIEC Jean Jouzel pour faire le point sur les négociations climatiques.
Les 196 pays de la COP26 ont adopté samedi 13 novembre un accord pour accélérer la lutte contre le réchauffement de la planète. Mais sans garantir le respect des objectifs de l’accord de Paris visant à limiter le réchauffement en deçà de 2 °C, ni répondre aux demandes d’aide des pays pauvres.
Les principaux points du "Pacte de Glasgow sur le Climat" adopté à la COP26, au terme de deux semaines de négociations:
Le Royaume-Uni a annoncé formellement l’adoption d’une décision finale à l’issue de la COP26. Jusqu’à la dernière minute, la question des énergies fossiles a fait débat, avec la Chine et l’Inde à la manœuvre.
La COP27 se tiendra du 7 au 18 novembre 2022 dans la ville balnéaire de Charm el-Cheikh, au bord de la mer Rouge. La ville située dans la péninsule du Sinaï, très touristique, est connue pour ses plages et ses récifs coralliens. Quant à la COP28, elle sera organisée par les Emirats arabes unis. L'évènement devrait avoir lieu du 6 au 17 novembre 2023. La COP26 s'est achevée samedi soir avec l'adoption du Pacte de Glasgow sur le climat.
Les quelque 200 pays de la COP26 ont adopté samedi un accord loin de faire l'unanimité. Le "pacte de Glasgow" est jugé en deça des espérances de départ. L'accord pour accélérer la lutte contre le réchauffement climatique ne garantit pas de tenir l'objectif de le contenir à 1,5 °C, ni de répondre aux demandes d'aide des pays pauvres.
Après deux semaines d'âpres négociations, la COP26 a pris fin, samedi 13 novembre, avec un accord en demi-teinte, déjà largement critiqué et dont le patron de l'ONU, Antonio Guterres, a lui-même relevé les faiblesses.
Après quinze jours de négociations, les États ont adopté sur le fil, samedi, un texte commun à la COP26 pour accélérer la lutte contre le réchauffement climatique.
Par inhumation ou crémation, les funérailles ont un impact environnemental insoupçonné pour les sols et l’atmosphère. L'usage de formol, très répandu dans les soins aux défunts en France, est source d'une importante pollution après la mort et les pratiques plus écoresponsables restent peu répandues.
La COP26 a ouvert dimanche 31 octobre à Glasgow, en Écosse. Avant ce grand événement mondial sur le climat, l’Australie a envoyé un signal négatif. Le pays refuse de signer le pacte méthane proposé par l’Union européenne et les États-Unis.
L'Australie a refusé de rejoindre le "pacte méthane" proposée par l'Union européenne et les États-Unis, qui vise à réduire les émissions mondiales de ce gaz à effet de serre de 30% d'ici à 2030 par rapport aux niveaux de 2020.
Tout en visant une économie circulaire neutre sur le plan climatique, nous devons également nous attaquer au gaspillage de matériaux dans l'électronique, et de nouvelles règles vont imposer la fin de l'exportation de ces déchets en dehors de l'UE. Cela signifie que tous les déchets électroniques qui partent actuellement en Asie et en Afrique seront recyclés ici,
Une trentaine d’économistes, parlementaires, syndicalistes et représentants de la société civile ont lancé un appel à réformer les règles budgétaires européennes. Ils souhaitent remplacer le “pacte de stabilité et de croissance” par un “pacte de résilience et de solidarité” plus adapté aux défis écologiques.
Particulièrement affectée par l’abandon des énergies fossiles pourtant indispensable à la limitation des hausses des températures, la Pologne a d’ores et déjà exprimé son opposition catégorique au paquet Fit for 55 de la Commission européenne, qui engage le bloc à réduire ses émissions d’au moins 55 % d’ici à 2030.
Préface d'Esmeralda de Belgique. Les catastrophes climatiques et la pandémie de Covid-19 sont analysées comme des manifestations des limites d'habitabilité des écosystèmes de la Terre. Leur irruption sur la scène politique invite à élargir le contrat social à la biosphère en signant un pacte social écologique.
"La première grande initiative de (ce nouveau pacte appelé) +AUKUS+ sera de livrer une flotte de sous-marins à propulsion nucléaire à l'Australie", a dit le Premier ministre australien Scott Morrison, apparaissant en visioconférence, ainsi que son homologue britannique Boris Johnson, lors d'un événement présidé par Joe Biden à la Maison Blanche.
Le climat de l'Arctique change rapidement. En témoigne le déclin dramatique de la calotte polaire depuis 40 ans. Les modèles climatiques suggèrent d'ailleurs que l'océan Arctique pourrait être totalement libre de glace de façon saisonnière d'ici quelques décennies. Or, l'arrivée massive d'eau douce, en modifiant la stratification de l'océan, pourrait avoir des conséquences non négligeables sur la productivité biologique, impactant de fait toute la faune marine locale.
L’ingestion de microplastiques par les poissons affecte leur croissance et leur reproduction. Ainsi, le poids des poissons a diminué de 20% à 35%, notamment chez les femelles, selon une étude Aux problème de croissance des poissons s’ajoutent des difficultés de reproduction du fait de l’exposition aux plastiques et à leur toxicité. Le taux de reproduction des espèces étudiées a été divisé par 2 en raison de retards de la ponte, de la diminution du nombre d’œufs ou des troubles du comportement de la progéniture au stade larvaire.
Si vous avez un potager, vous vous êtes sans doute rendu à l'évidence : la récolte 2021 est mauvaise ! Tomates touchées par le mildiou, haricots minuscules, salades qui ne poussent pas et petits pois qui n'ont jamais aussi bien porté leur nom. Le problème de votre jardin est transposable dans les champs. Après les sécheresses de ces dernières années, voici les producteurs confrontés à l'humidité et au froid.
Survenues au lendemain de la présentation par la Commission du «big bang» climatique, les inondations en Europe illustrent l’urgence à agir et l’importance de l’existence de mécanismes de solidarité.
Au-delà des débats légitimes, par exemple sur l’impact des mesures environnementales pour les plus pauvres ou sur la fin annoncée des voitures thermiques, le pacte vert européen a le mérite de fixer un cap extrêmement volontariste, qui tranche avec les atermoiements du passé.
Dans son paquet climat présenté mercredi, la Commission européenne propose la mise en place d'un marché du carbone pour le transport routier et le chauffage aux énergies fossiles. Des ONG écologistes jugent cette mesure injuste socialement et risquée politiquement.
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a présenté mercredi son "big bang" climatique pour décarboner l'économie européenne.
A quel point les bouleversements du climat sont-ils responsables des ravages agricoles causés par le gel tardif cette année ? Les phénomènes violents liés au réchauffement climatique se multiplient et nous y sommes peu ou pas préparés.
Alors que la pandémie de Covid-19 continue d’impacter de nombreux pays, la pénurie de composants électroniques se poursuit elle aussi. Elle implique ainsi divers secteurs et pourrait également toucher le domaine spatial, dont les fabricants de satellites.
Le désherbant Roundup, développé par Monsanto (Bayer) dans les années 1970, est à ce jour l’herbicide non sélectif le plus utilisé en volume et également un des pesticides que l’on retrouve le plus souvent dans les denrées alimentaires. La recherche autour du glyphosate, son principe actif, est très controversée. Certains scientifiques mettent en évidence un lien avec des pathologies allant du cancer à la maladie cœliaque et à l’autisme. D’autres recherches, généralement financées par l’industrie, indiquent quant-à-elles que l’herbicide n’a pas d’effets indésirables.

2020

En dépit de l’accord de Paris, les émissions de gaz à effet de serre sont au plus haut. Des actions renforcées sont nécessaires pour tenter de rester sous la barre des 1,5 °C degré de réchauffement. Avec le récent pacte vert européen – qui vise la neutralité carbone d’ici 30 ans –, l’Europe semble prendre ses responsabilités
Today, the average global temperature has increased by more than 1°C compared to pre-industrial values (Figure 1-1); atmospheric CO2 concentrations have risen from 280 to more than 400 ppm. At the current pace of emissions, the carbon budget that is left for staying below the 2°C target of the Paris Agreement will be depleted in a few tens of years. For the 1.5°C target, this budget will be exhausted before the decade is out.

2019

Si la pandémie de Covid-19 a mis à l’arrêt une grande partie des activités mondiales faisant baisser les émissions de C02 en 2020, ce répit pourrait être de courte durée. Ces dernières décennies, la crise climatique s’est aggravée et les pays les plus riches ainsi que les ménages les plus aisés en sont les premiers responsables. C’est le constat du nouveau rapport d’Oxfam qui met en lumière les inégalités en matière d’émissions de CO2. Les principales données sont résumées en une infographie.
 L’enfant qui naît aujourd’hui fait face à de nombreux risques découlant du changement climatique. Asthme et risques cardiaques à cause de l’air pollué, infections et malnutrition en font partie. "Sans une accélération des interventions, cette nouvelle ère en viendra à définir la santé des personnes à chaque étape de leur vie", s’alarment des experts dans un rapport publié dans la revue médicale The Lancet.

2018

Le 10 mai 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté à une très large majorité une résolution ouvrant la voie à la négociation d’un Pacte mondial pour l’environnement. Ce traité international regrouperait dans un texte unique les grands principes juridiques qui guident l’action environnementale. Depuis plus de trente ans, la communauté internationale des juristes appelle les Etats à l’adoption d’un tel texte, depuis les experts juridiques du rapport Brundtland de 1987 jusqu’au projet de Pacte sur l’environnement et le développement de l’UICN de 1995 et au projet élaboré en 2017 par un groupe d’experts, composé d’une centaine de juristes issus de 40 pays du Sud et du Nord, représentant toutes les traditions juridiques.

2017

Dans l'ouvrage "Pour éviter le chaos climatique et financier" qu'ils publient en décembre 2017 aux éditions Odile Jacob, les deux auteurs proposent un "pacte finance-climat européen, pour diviser par 4 les émissions de CO2, dégonfler la bulle financière et créer plus de 5 millions d’emplois."

2015


Page proposée par