Alimentation

OA - Liste

Résultats pour:
alimentation

2024

Le conflit qui a éclaté en avril 2023 entre l’armée et les paramilitaires des Forces de soutien rapide a fait des dizaines de milliers de morts et provoqué le déplacement de plus de neuf millions de personnes, selon l’ONU.
Tabac, alcool, alimentation, pétrole... Chaque année, 4 industries provoquent la mort de trois millions d'Européens.
La région montagneuse de l’Ouest, riche d’oliviers, de figuiers et d’amandiers jusqu’à la fin des années 1990, se vide progressivement de ses habitants et de ses troupeaux. ... Située à 200 km au sud-ouest de Tripoli, cette zone « très pluvieuse jusqu’à la décennie 1986-1996 », selon lui, était connue pour ses plantations d’oliviers, figuiers et amandiers. Aujourd’hui, le spectacle est désolant : au milieu d’un désert rocailleux battu par le vent, les arbustes, souffrant du manque de pluies et de températures dépassant les normales saisonnières, peinent à produire des fruits ou sont complètement asséchés.
Le dérèglement climatique exacerbe déjà les famines dans le monde. L’Europe aussi pourrait être bientôt concernée, et nous devons nous y préparer, écrit l’auteur de cette tribune. Patrick Dupriez est président d’Etopia, centre de recherche et d’animation en écologie politique basé à Bruxelles. Il a en outre été président du Parlement de Wallonie et député vert spécialisé dans les questions agricoles. / Nathalie, c’est ma boussole vers la terre. À la ferme dans laquelle j’achète le beurre et les légumes qu’elle produit, je prends plaisir à l’écouter parler de son travail et à apprendre de ses humeurs maraîchères. Il y a peu, elle me parlait du gel qui vient de détruire la floraison précoce du noyer et des groseilliers, de la pluie ininterrompue ces derniers mois, qui a détrempé les sols, retardant semis et plantations, et puis des variétés de pommes de terre germées que cette météo prolongée rend indisponibles. Inquiète, cette conversation singulière a résonné pour moi avec quelques nouvelles alarmantes du mon
Révélations exclusives sur une contamination aux PFAS ignorée - En février 2024, une recherche conjointe du Réseau européen d'action sur les pesticides (PAN Europe) et de ses membres a révélé une forte augmentation de la contamination des fruits et légumes européens par des pesticides appartenant au groupe chimique problématique des PFAS, également connus sous le nom de "forever chemicals" (polluants éternels). Le présent rapport se concentre sur leur produit de dégradation final, l’acide trifluoroacétique (TFA), un produit chimique très persistant.
Depuis la mi-mars, les vagues de chaleur historiques se succèdent et l’eau est rationnée au Mexique. Une cinquantaine de personnes sont mortes, les cultures dépérissent et la pénurie de produits alimentaires augmente. C’est une menace sur la “sécurité nationale”, commente la presse mexicaine.
En 2023, le secteur du bio a quelque peu reflué en Wallonie, une première depuis 2003, confirment les chiffres définitifs communiqués mardi par l’agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (Apaq-W) et la structure d’encadrement Biowallonie.
L’installation de la jetée temporaire américaine sur la côte de Gaza a permis le débarquement en une semaine de 97...
Un nouveau convoi de camions transportant de l’aide humanitaire pour #Gaza a été bloqué par des colons qui ont détruit les colis, le 13 mai, au point de passage de #Tarqumia, en Cisjordanie. Deux activistes israéliennes pour la paix ont tenté de s’interposer. Elles les ont confrontés, prenant des soldats de l’armée israélienne à témoin, et ont tout filmé.
La construction de cette jetée flottante avait été annoncée en mars dernier. Le 17 mai au matin, les premiers colis d’aide humanitaire à destination des Gazaouis ont commencé à être débarqués pour pouvoir être distribués.
Après un jour et demi de débats, l’Assemblée nationale a adopté l’article 1 remanié du projet de loi agricole, qui définit la souveraineté alimentaire et inscrit l’agriculture comme un «intérêt général majeur». Une mesure controversée.
Après des jours de blocage de l'aide humanitaire dans le territoire palestinien menacé de famine, les premiers chargements ont commencé à être débarqué vendredi par la jetée provisoire américaine arrimée la veille sur la côte de la bande de Gaza.
Le Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient a annoncé avoir arrimé jeudi une jetée provisoire sur la côte de Gaza, devant permettre d'y acheminer plus d'aide humanitaire. À terme, les États-Unis espèrent l'arrivée de l'équivalent de "150 camions par jour" dans le territoire palestinien, soumis à d'intenses bombardements israéliens, et dont les principaux points d'entrée sont bloqués depuis plus d'une semaine.
Promesses de financement par centaines de millions de dollars, annonces d'investissements dans les énergies ou dans des usines de tables de cuisson... Les engagements se sont multipliés mardi lors d'un sommet destiné à doter les ménages africains de systèmes de cuisson non dangereux. 2,2 milliards d'euros Au total, 2,2 milliards de dollars ont été promis lors de cette réunion organisée à Paris par l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et coprésidée par les dirigeants tanzanien, norvégien et de la Banque africaine de développement (BAD).
Dans un rapport publié ce mercredi 8 mai, l’Organisation météorologique mondiale recense 67 événements extrêmes qui ont touché l’Amérique latine et les Caraïbes en 2023 et nuit à leur production agricole.
Global Report on Food Crises (GRFC) 2024
Un port temporaire et une jetée en mer vont bientôt voir le jour sur la bande de Gaza, afin de faciliter la livraison de cargaisons au peuple palestinien.
Nestlé a dû répondre jeudi de sa stratégie en matière d'aliments sains lors de son assemblée générale annuelle, des actionnaires ayant fait pression pour que le groupe se dote d'objectifs plus stricts. Le scandale autour de l'eau en bouteille et les questions concernant la teneur en sucre des aliments pour bébé "écornent la confiance" et montrent "la nécessité" pour Nestlé de se doter d'objectifs plus contraignants, a déclaré Vincent Kauffmann, le directeur de la fondation Ethos, lors d'une prise de parole durant l'assemblée générale qui s'est tenue près de Lausanne.
Yamina Saheb, experte du Giec et membre de l’association Négawatt, souhaite créer un laboratoire mondial de la sobriété. Une notion qui demeure peu définie et rarement appropriée par les pouvoirs publics.
Alors que l'Assemblée nationale a adopté jeudi 4 avril en première lecture une loi pour limiter la diffusion des PFAS, retour sur ce fléau présent partout.
Les députés débattent jeudi d'une proposition de loi visant à limiter la fabrication et la vente de produits contenant des PFAS, ces substances chimiques omniprésentes dans notre quotidien et soupçonnées d'effets néfastes sur la santé. L'adoption de la loi reste cependant incertaine, face aux réserves du camp présidentiel et aux pressions des industriels.
Perdre la Pfas. Poêles, textile, emballages alimentaires, médicaments : les PFAS, ces substances chimiques qualifiées de «polluants éternels» sont absolument partout autour de nous et on les connaît encore trop peu. On fait le tour de la question pour vous aider à mieux cerner cet enjeu majeur pour la santé publique et l’environnement.
À Cadenet, village du Vaucluse, des habitant·es ont réfléchi ensemble, durant plusieurs mois, à leurs aspirations pour une alimentation désirable. Leur convention citoyenne locale a débouché sur la création (…)
Le ministère de la Santé japonais a annoncé mardi un nouveau bilan de 157 hospitalisations possiblement liées au scandale des compléments alimentaires qui touche le Japon depuis quelques jours.
Porte-parole du mouvement de désobéissance civile Riposte Alimentaire, Bertrand Caltagirone insiste sur la nécessité d’associer la population aux politiques écologiques à travers le projet d’une Sécurité sociale de l’alimentation.
Entre hausse des prix, crise écologique et baisse de la productivité, la filière doit aujourd’hui se transformer si elle veut survivre.
Selon un rapport publié ce 27 mars par le Programme des Nations unies pour l’environnement, en 2022, chaque habitant de la planète a jeté 79 kilos d’aliments. Une gabegie mondiale aux effets catastrophiques.
Le gouvernement fédéral renforce les normes relatives aux PFAS et au perchlorate pour l’eau utilisée dans la production d’aliments et de boissons, ont annoncé les ministres de la Santé et de l’Agriculture, Frank Vandenbroucke et David Clarinval. Ces deux substances chimiques sont difficilement biodégradables et peuvent entraîner des risques accrus pour la santé en cas d’exposition prolongée. Un nouvel arrêté royal devrait assurer une meilleure protection.
L’empreinte eau d’un Français est en moyenne de 4 900 litres... par jour. Un chiffre astronomique, principalement dû à notre alimentation, explique l’hydrologue Charlène Descollonges.
Pour respecter nos engagements climatiques, nous devons réduire nos émissions de CO2 à 2 tonnes par an et par personne. Mais que faut-il changer en priorité ? Les réponses du chercheur Mike Berners-Lee, qui y a consacré un livre.
Faim prêt·es. Ce mardi, une caisse commune de l’alimentation est officiellement activée auprès de 400 Girondin·es. Objectif : faciliter l’accès à une nourriture durable pour tous·tes.
Un premier bateau chargé de vivres pour la population affamée par plus de cinq mois de guerre est arrivé vendredi au large de la bande de Gaza, au moment où les Palestiniens se rassemblaient sous tension pour la première grande prière depuis le début du ramadan.
Jean-Marc Gancille est l'auteur d'un essai paru cette année aux éditions Rue de L’Échiquier : Comment l'Humanité se viande. Le véritable impact de l'alimentation carnée. Récemment ulcéré par l'annonce du "plan gouvernemental pour reconquérir notre souveraineté sur l'élevage", qui sous couvert de réappropriation agricole se révèle écocidaire et rétrograde, il nous a transmis un tribune
Le premier ministre Abiy Ahmed nie la grave crise alimentaire qui touche le nord du pays. Les autorités d’Addis-Abeba sont accusées d’abandonner les Tigréens à leur sort afin de parachever la mise à genoux de la province.
L'Ademe publie le résultat d'une enquête sur nos habitudes de consommation, et tout ce qui fait notre quotidien y passe : déplacements, logement, achats, alimentation, etc, avec 256 pages de résultats détaillés
Le syndicat mixte d'étude et d'aménagement de la Garonne (SMEAG) fait part lundi dans un courrier au gouvernement de ses "craintes" quant à l'approvisionnement en eau du fleuve par les barrages durant l'été.Le SMEAG craint notamment que la question de l'énergie hydroélectrique générée par ces barrages, soit privilégiée aux dépens de celle de la ressource en eau alors que près d'un million et demi de personnes, dans la métropole toulousaine, dépendent pour leur eau potable de la Garonne qui alimente également un territoire très agricole.
Une étude de WWF France met en avant le manque d’informations des Français sur les pesticides. Un résultat qui explique, selon l’association, leur manque de réactions aux annonces récentes.
Si les méfaits pour la santé des aliments ultra-transformés sont de plus en plus connus. L'impact de ces produits sur notre modèle agricole l'est moins. Il est pourtant colossal.
Dans Pénuries, quand tout vient à manquer, son dernier ouvrage publié début 2024, le géographe et essayiste Renaud Duterme aborde la fin de l’abondance dans les sociétés occidentales en raison notamment des limites physiques de la planète. Il appelle à s’y préparer. Dans cette interview accordée à GoodPlanet Mag’, Renaud Duterme revient sur les ruptures d’approvisionnement qui, prises séparément, apparaissent comme des grains de sable dans la mondialisation. Elles témoignent pourtant, selon lui, de changements profonds à venir qui devront nous conduire à repenser le modèle économique dominant. La réflexion développée par Renaud Duterme dans cet essai prend sa source dans la crise du Covid-19 et ses répercussions.
Le bio espagnol n’est pas un « faux bio ». Il existe toutefois des différences avec la France car leur système agricole est pensé pour l’exportation.
Le siège de plusieurs partis et lobbies présents à Bruxelles ont été visés par une action des militants de Greenpeace Belgique vendredi matin, pour dénoncer la pression que les grandes entreprises font subir aux agriculteurs, a indiqué l’ONG. Les activistes ont pointé du doigt les profits engrangés par les multinationales "au détriment des agriculteurs, des consommateurs et de la nature". Les sièges du MR, du CD&V, de l’Open VLD et du Parti populaire européen (PPE) ont été visés par les activistes.
Cœur : des passionnés sauvegardent des anciennes variétés reproductibles dont les graines sont librement partagées. Pique : les multinationales de la semence privatisent le vivant en déposant des brevets leur réservant des droits exclusifs sur des variétés de plantes.
Que devraient manger les Français pour respecter les engagements environnementaux de leur pays ? Moins de viande, mais de meilleure qualité, répondent la Société française de nutrition et le Réseau Action Climat, qui espèrent peser sur les recommandations officielles.
Une étude du réseau Action Climat et de la Société française de nutrition publiée affirme que réduire la consommation actuelle de viande en France de 50 % permettrait d’atteindre les objectifs climatiques fixés pour le pays.
Phare de la table festive ou du diner sophistiqué mais aberration écologique et gustative, le saumon devenu "poulet de la mer" est en train de se faire rayer de la carte des grandes tables de France.
Pétrole, gaz, minerais, nourriture, médicaments, vêtements, transports, logements… dans un futur très proche, des pénuries pourraient subvenir dans à peu près tous les domaines de notre vie quotidienne, y compris en France. Si nous avons été témoins de plusieurs épisodes de ruptures de chaînes d’approvisionnement laissant entrevoir la fragilité de notre système économique, aucune politique de fond n'est mise en place pour nous permettre de faire face à aux pénuries à venir. Mieux, une partie de nos responsables politiques sont carrément dans le déni. Dans les médias, nous avons rarement une approche globale des différentes pénuries à venir, et de leurs interdépendances. Alors le géographe Renaud Duterme a essayé de comprendre : de quoi allons nous manquer dans les prochaines années, quelles sont les causes économique de ce phénomène, et surtout, comment organiser les pénuries ? Éléments de réponse au micro de Salomé Saqué.
Jean-Marc Jancovici est intervenu dans le cadre des Controverses de l'agriculture et de l'alimentation. L'occasion de présenter les enjeux pour le secteur agricole autour de la réduction des émissions de carbone, de leurs conséquences économiques, sociales et politiques et de quelques pistes de solutions pour une agriculture décarbonée et plus résiliente.
L’un travaille en conventionnel, l’autre en bio. Les pesticides ? Les viticulteurs Anthony Bafoil et Christian Vigne ne sont pas d’accord. Mais conviennent que l’agriculture doit « changer de logiciel ».
Il pourrait exister un lien entre l’ingestion de certains additifs émulsifiants et un risque accru de cancers, en particulier du sein et de la prostate. C’est ce que suggère une étude publiée dans la revue Plos Medicine.
Samedi 10 février, des activistes ont aspergé de soupe le «Printemps» de Claude Monet à Lyon. Né à la suite de l’arrêt de la campagne Dernière rénovation, le collectif veut instaurer une «Sécurité sociale de l’alimentation».


présélections :