Focus Climat

OA - Liste

COPERNICUS – Mises à jour

Résultats pour:
Belga

juin 2024

Les puissances nucléaires modernisent leurs arsenaux face à l'augmentation des tensions géopolitiques dans le monde, avec une multiplication d'un tiers des dépenses dans ce domaine au cours des cinq dernières années, selon deux rapports publiés lundi.
Environ 36.000 personnes ont été évacuées dans la province chinoise de Fujian, dans le sud-est du pays, en raison d'inondations dues à de fortes pluies, a rapporté dimanche l'agence de presse nationale chinoise Xinhua, citant les autorités locales. Des jours de fortes pluies ont causé d'importants dégâts dans de nombreuses régions du Fujian. Dans la nuit de samedi à dimanche, près de 180.000 personnes ont été touchées par les fortes précipitations. Les inondations ont endommagé plus de 12.000 hectares de cultures.
Le Conseil (États membres) de l'Union européenne a adopté définitivement, lundi à Luxembourg, le projet de règlement européen sur la restauration des écosystèmes dégradés. Ce vote a été soutenu par 20 États membres représentant 66,07% de la population de l'UE, soit une majorité qualifiée. Seuls six pays ont voté contre. La Belgique s'est abstenue. Le vote met fin à deux années de dure controverse politique au sein de l'Union européenne. Projet phare du Pacte vert européen dans son volet biodiversité, cette législation fixe aux États membres l'objectif de restaurer au moins 20% des écosystèmes dégradés (terres et des mers) de l'UE d'ici 2030 et l'ensemble des écosystèmes ayant besoin d'être restaurés d'ici 2050.
Le président russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi à la télévision que près de 700.000 militaires participaient actuellement à l'offensive en Ukraine.
Des concentrations trop élevées de cette substance ont été relevées en Wallonie et en Flandre et affectent la potabilité de l'eau.
L’utilisation du bisphénol A pour les emballages alimentaires sera interdite à partir de la fin de cette année dans l’Union européenne, a annoncé mercredi la Commission européenne après avoir obtenu le feu vert des États membres. La Commission avait proposé il y a plusieurs mois d’interdire le bisphénol A dans les matériaux en contact avec les aliments. Cette substance, appelée aussi BPA, est utilisée dans la fabrication de ce qu’on appelle des plastiques "polycarbonates" (bouteilles en plastique, biberons, etc.) et de résines "époxy" (couche de protection à l’intérieur des conserves et des canettes), détaille Sciensano.
Le système commercial international est "au bord de la fragmentation" face aux tensions géopolitiques qui augmentent, a affirmé le secrétaire général de l'ONU mercredi. "Le système commercial international (...) est contesté de toutes parts et au bord de la fragmentation", a déclaré Antonio Guterres, à l'occasion de la célébration à Genève des 60 ans de l'ONU Commerce et développement (anciennement Cnuced). "Les tensions géopolitiques augmentent", "la coopération multilatérale s'affaiblit et les forces de fragmentation se renforcent", a-t-il ajouté. Depuis plusieurs mois déjà, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et le Fonds monétaire international (FMI) mettent en garde contre la fragmentation géoéconomique, c'est-à-dire le fait de privilégier le commerce à l'intérieur de régions du monde ou de blocs de pays alignés plutôt que le commerce mondial.
L'ancien Premier ministre russe Dmitri Medvedev a revendiqué l'appartenance de l'ensemble de l'Ukraine à la Russie, à l'occasion de la fête de l'indépendance russe, le 12 juin.
Les navires et terminaux du port d’Anvers font toujours face à des perturbations à la suite d’une fuite de pétrole jeudi dernier lors d’une opération de ravitaillement au Deurganckdok. Les restrictions d’amarrage restaient en vigueur mercredi. Les opérations de nettoyage se poursuivent depuis plusieurs jours pour évacuer les hydrocarbures qui se sont échappés à la suite d’une opération de ravitaillement. Les eaux de surface, les bateaux et les murs de quai doivent être nettoyés. Tout navire qui souhaite s’amarrer au quai doit d’abord être protégé pour éviter d’entrer en contact avec le pétrole.
Les engagements internationaux pour protéger la couche d'ozone portent leurs fruits alors que les concentrations dans l'atmosphère d'une famille de gaz nocifs, les HCFC, ont commencé à décliner plus vite que prévu, selon une étude publiée mardi.
Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a qualifié la réponse du Hamas de "signe d'espoir".
Pas de douches, de bains, ni de vaisselle: la ville de Calgary, dans l'Ouest canadien, a ordonné jeudi un rationnement extrême de l'eau à ses 1,4 million d'habitants pour une période indéterminée, après la rupture d'une importante conduite d'eau. Une "alerte critique sur l'approvisionnement en eau" a été envoyée aux aurores sur les téléphones portables des habitants, avertissant que les niveaux d'eau avaient "atteint un état critique" affectant la capacité de la ville à approvisionner la population et à se tenir prêt en cas d'incendie.
"L'Europe n'est plus un continent de paix" depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, a estimé le président Volodymyr Zelensky vendredi devant les députés français, qualifiant le président russe Vladimir Poutine "d'ennemi commun" de son pays et de l'Europe.
La chaleur extrême qui frappe l'ouest des États-Unis doit atteindre son point culminant jeudi, une vague qui annonce peut-être un été suffocant au moment où l'ONU prévient que la planète est en surchauffe. Las Vegas suffoque par 44 degrés Celsius et la région désertique de la Vallée de la mort doit s'approcher des 49 degrés, en raison d'un système météorologique anticyclonique oppressant. Selon les scientifiques, les canicules à répétition sont un marqueur sans équivoque du réchauffement de la planète et ces vagues de chaleur sont appelées à se multiplier, à durer plus longtemps et à s'intensifier.
Le décès du premier cas humain de grippe aviaire H5N2 est "multifactoriel", a indiqué l’Organisation mondiale de la santé vendredi. L’OMS a annoncé mercredi qu’un premier cas humain de H5N2, confirmé en laboratoire, avait été signalé au Mexique, en précisant qu’il était décédé le 24 avril. Selon le ministère mexicain de la Santé, l’homme de 59 ans souffrait "de maladie rénale chronique, de diabète de type 2" et, "depuis longtemps d’hypertension artérielle systémique". Il était alité depuis trois semaines avant l’apparition des symptômes, qui se sont manifestés le 17 avril par de la fièvre, un essoufflement, des diarrhées, des nausées et un malaise général, a indiqué l’OMS, à qui le cas a été notifié le 23 mai.
Un premier cas humain de grippe aviaire de type H5N2, une souche différente de celle en lien avec l'épidémie en cours chez les vaches aux États-Unis, a été détecté au Mexique, a annoncé l'OMS mercredi. Ce premier humain est infecté est décédé, a annoncé mercredi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).
À l'échelle mondiale, quelque 181 millions d'enfants de moins de 5 ans - soit un sur quatre - vivent dans une situation de pauvreté alimentaire sévère, laquelle leur fait courir un risque 50% supérieur de souffrir d'émaciation, soit une forme potentiellement mortelle de malnutrition, indique un nouveau rapport publié jeudi par l'UNICEF.
Les ONG s’inquiètent de l’autorisation d’utiliser trois pesticides contenant de l’abamectine, un produit phytosanitaire dont la toxicité est reconnue.
Les ONG Nature & Progrès, PAN Europe et Bond Beter Leefmilieu ont annoncé mercredi avoir lancé un recours en annulation devant le Conseil d'État contre l'État belge pour l'autorisation d'utilisation accordée à trois pesticides jugés "hautement toxiques", "en violation des règles de droit européen".
Plus de 20 experts indépendants de l’ONU demandent aux Etats qui ne l’ont pas encore fait, dont la Suisse, de reconnaître l’Etat de Palestine. Lundi à Genève, ils ont également appelé les gouvernements à utiliser toutes leurs ressources politiques pour aboutir à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza.


Présélections – choix :


espace50x10 facebook