Focus Climat

OA - Liste

COPERNICUS – Mises à jour

Résultats pour:
Collectif

juin 2024

Abstract. Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) assessments are the trusted source of scientific evidence for climate negotiations taking place under the United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC). Evidence-based decision-making needs to be informed by up-to-date and timely information on key indicators of the state of the climate system and of the human influence on the global climate system. However, successive IPCC reports are published at intervals of 5–10 years, creating potential for an information gap between report cycles. We follow methods as close as possible to those used in the IPCC Sixth Assessment Report (AR6) Working Group One (WGI) report. We compile monitoring datasets to produce estimates for key climate indicators related to forcing of the climate system: emissions of greenhouse gases and short-lived climate forcers, greenhouse gas concentrations, radiative forcing, the Earth's energy imbalance, surface temperature changes, warming attributed to human activit
Plus de 230 artistes, dont Léna Situations, Renaud, DJ Snake, Leïla Bekhti et Angèle, interpellent Emmanuel Macron pour que la France reconnaisse officiellement l’Etat de Palestine, comme l’ont déjà fait 146 autres pays.

mai 2024

A l’heure où l’accès aux biens et services essentiels à notre vie est soumis à la logique du profit, les signataires de ce texte plaident en faveur des « communs ». La proposition des communs suggère d’organiser, démocratiquement et collectivement, les biens et services essentiels de la société afin de sortir tant de la logique de rentabilité du marché, que de la logique étatique et bureaucratique déconnectée de la vie de la population.
Plus de trois cents scientifiques, mobilisés par le collectif Scientifiques en rébellion, parmi lesquels l’économiste Céline Guivarch ou l’épidémiologiste Kévin Jean, dénoncent, dans une tribune au « Monde », la stratégie « climaticide » de TotalEnergies.
Natural ecosystems store large amounts of carbon globally, as organisms absorb carbon from the atmosphere to build large, long-lasting, or slow-decaying structures such as tree bark or root systems. An ecosystem’s carbon sequestration potential is tightly linked to its biological diversity. Yet when considering future projections, many carbon sequestration models fail to account for the role biodiversity plays in carbon storage. Here, we assess the consequences of plant biodiversity loss for carbon storage under multiple climate and land-use change scenarios. We link a macroecological model projecting changes in vascular plant richness under different scenarios with empirical data on relationships between biodiversity and biomass. We find that biodiversity declines from climate and land use change could lead to a global loss of between 7.44-103.14 PgC (global sustainability scenario) and 10.87-145.95 PgC (fossil-fueled development scenario). This indicates a self-reinforcing feedback loop, where higher levels
Dans cette lettre, adressée aux ministres européens des Affaires étrangères, ces personnalités, dont l’ancien diplomate Elie Barnavi, appellent à la reconnaissance d'un Etat palestinien, «une question de principe et de justice historique».
La crise écologique est une menace existentielle pour la vie sur Terre. Le GIEC estime que, sur notre trajectoire actuelle, il est très probable que nous dépassions même la limite des 2 degrés ¹ et que plusieurs points de basculement soient franchis ², au-delà desquels le réchauffement climatique s’accélérera de manière incontrôlée et les phénomènes météorologiques extrêmes deviendront la norme, ce qui conduira à une extinction massive.³ En outre, avec l’effondrement de la biodiversité et les pollutions de toutes sortes, 6 des 9 limites planétaires ont été franchies ⁴, causant des dommages irréversibles à la vie sur Terre et mettant en péril la sécurité alimentaire et hydrique. Face au plus grand défi jamais posé à l’humanité, nous devons prendre des mesures immédiates pour limiter cette catastrophe en cours.
Face à l’urgence climatique, des scientifiques appellent les familles politiques à signer un accord préélectoral multipartite dans lequel elles s’engageraient à atteindre les objectifs de décarbonisation et de conservation de la nature.
A la suite notamment de l’annonce de la révision du plan Ecophyto et à la présentation du projet de loi d’orientation pour la souveraineté agricole, un collectif d’associations de défense de l’environnement dénonce, dans une tribune au « Monde », les impacts néfastes de la politique agricole actuelle du gouvernement français, notamment en ce qui concerne l’usage accru des pesticides.

avril 2024

FR - NL - EN - Les élections européennes, fédérales et régionales auront lieu simultanément en juin 2024. L'enjeu est de taille, car les perspectives que nous donne la science pour la vie sur Terre sont de plus en plus sombres. Comme l'écrit le GIEC dans son dernier rapport, "une fenêtre d'opportunité se referme rapidement pour assurer un avenir vivable et durable pour tous". Nous restons cependant convaincus qu'une vie bonne pour tou·te·s sur une planète prospère est possible. Pour y parvenir, il est essentiel de réduire les inégalités entre une minorité aisée qui est responsable d’une part importante des dommages environnementaux et la majorité de la population confrontée aux défis de la hausse des coûts de la vie. Notre but: une économie qui œuvre pour le bien de tou·te·s, qui rééquilibre notre relation avec la nature et qui élimine nos impacts négatifs sur les communautés et les écosystèmes du Sud global.
Les destructions des écosystèmes se sont accélérées et ont exacerbé les relations de dominations entre Nord et Sud globaux. L’environnementalisme occidental, par son exclusion d’une partie des peuples de la Terre, a échoué à proposer des outils théoriques, pratiques et politiques pour véritablement confronter la crise écologique globale et construire un monde plus juste. En partant des expériences des peuples autochtones et subalternes du Sud et Nord, et des territoires anciennement colonisés y compris des « Outre-mer », Plurivers offre une approche plurielle des pensées de l’écologie allant au-delà de la modernité occidentale. Internationale, interdisciplinaire et plurilingue, cette revue permet de penser les possibilités d’action selon notre position sociale et géographique ; elle dessine différents possibles afin de faire-monde en commun à l’heure où les conditions d’habitabilité de la Terre sont en péril.
Voici le texte de l'appel des professionnels de la santé contre les pesticides
Malgré les menaces que l’humanité fait peser sur son environnement, le gouvernement tient des discours déconnectés du réel et pratique la course de lenteur, fustige un collectif de 260 scientifiques, dont le climatologue Jean Jouzel, dans une tribune au « Monde ».
A l’occasion de la Journée Mondiale de la Santé, un appel, initié par l’ASBL Les chercheurs d’air, avec le soutien de la Société Scientifique de Médecine Générale (SSMG), est lancé dans « Le Soir ». Signé par plus de cent professionnel.les de la santé et de l’environnement, il demande des mesures fortes de lutte contre la pollution de l’air en Région bruxelloise.
Dans un marché foncier agricole wallon très peu régulé, l’agrandissement des surfaces dédiées à la production énergétique aura un effet mécanique sur l’augmentation du prix des terres. Laisser les terres nourricières au plus offrant revient à détruire l’agriculture et à mettre en danger notre souveraineté alimentaire.
Signez le manifeste qui demande aux politiques de nous former à l'impact des enjeux socio-environnementaux.
La prise en compte de l’environnement progresse-t-elle au sein des partis politiques ? Cette prise en compte est-elle de façade ou s’inscrit-elle dans les limites planétaires ? Le mouvement environnemental a fait l’exercice périlleux, à partir des réponses des partis à 38 mesures phares, d’évaluer quelle coalition wallonne serait la plus encline à inscrire dans sa Déclaration de Politique lesdites mesures. • Six mesures n’ont aucune chance de se retrouver dans une DPR • Dix autres ont de grandes chances de se retrouver dans une DPR car elles sont partagées par tous les partis susceptibles de faire partie d’une une coalition gouvernementale. Et les 22 autres ? Tout va dépendre de la coalition qui sera en place !
Hoe kijken politieke partijen naar onze standpunten?

mars 2024

Le 4ième cycle de l'Assemblée Citoyenne Bruxelloise a terminé ses propositions pour l'énergie et le climat à Bruxelles! Découvrez ici la Résolution Citoyenne Energie-Climat.
André Broto, ingénieur, auteur de « 40 idées reçues sur les transports, et comment elles nous empêchent d’avancer ».


Présélections – choix :


espace50x10 facebook