oarefacompl

OA - Liste
Page de gestion du site – les références à compléter

les plus récentes d’abord


Résultats pour:
oarefacompl|oarefacomp

2024

Dans la ville de Tiaret, au cœur du désert algérien, une crise humanitaire s'est déclenchée suite à une sécheresse prolongée. Les habitants
Le démantèlement de retenues hydroélectriques sur le Klamath, le fleuve qui traverse la région, provoque la colère des habitants, convaincus que les objectifs environnementaux mis en avant par les autorités vont contre leurs intérêts.
La capitale indienne, surpeuplée, ne parvient plus à alimenter tous les quartiers, notamment les bidonvilles, à travers son réseau délabré. Le commerce informel de la distribution d’eau par camions-citernes explose.
Les besoins énergétiques des géants du numérique se sont amplifiés depuis plusieurs mois avec la montée de l’IA. Le bilan carbone du secteur s’est aggravé et cette situation risque de saturer les réseaux électriques d’un pays qui abrite le tiers des centres de données de la planète.
La première canicule de l’année en Grèce contraint la population à s’adapter et inquiète les spécialistes. Les températures élevées établissent un nouveau record pour la période.
Climat, biodiversité, pollution, azote… notre pays pèse lourdement sur les ressources, tant sur son territoire que par le biais de ses importations, indique un rapport du centre pour l’analyse des risques climatiques et environnementaux.
Résident du petit village de Kapoulivka, situé sur la rive droite de l’immense fleuve Dniepr qui traverse l’Ukraine du nord au sud, Serhi Karnaoukh a passé toute sa vie à pêcher dans le réservoir d’eau formé par le barrage hydroélectrique de Kakhovka. Mais il y a un an, le 6 juin 2023, à l’aube, une explosion retentissait sur des dizaines de kilomètres. L’édifice de trente mètres de haut, construit dans les années 1950 sur le Dniepr, venait d’exploser, déversant les eaux du réservoir sur des dizaines de villes et villages côtiers situés en aval du barrage, dans les régions de Mykolaïv et de Kherson.
Selon un document de travail publié par deux économistes de Harvard et Northwestern, un degré de réchauffement climatique aura un impact de 12 % sur le PIB mondial, au bout de six ans. C'est six fois plus que ce qui était estimé jusqu'à présent.
Fruit de la collaboration d’une centaine d’auteurs de 28 pays, le rapport de la Commission océanographique intergouvernementale publié lundi 3 juin dresse un état des lieux inquiétant du monde océanique.
Une dizaine de sociétés savantes et de réseaux d’organismes de recherche européens ont adressé, mercredi 29 mai, une lettre ouverte aux responsables politiques européens.
Bruxelles a présenté en 2023 sa politique d’approvisionnement en minerais critiques, indispensables pour la transition énergétique. Mais le réveil du Vieux Continent est tardif comparé à la Chine et aux Etats-Unis.
« La course aux métaux stratégiques 1|3 » Lithium, graphite, nickel… Les Etats se livrent une compétition féroce pour sécuriser leurs approvisionnements en ressources indispensables à la transition énergétique. Mais la Chine contrôle déjà une grande partie de la filière.
”La Mehaigne, en Hesbaye, sillonne une région à forte densité agricole, loin des hauts lieux de l’industrie chimique ou pharmaceutique. Or, parmi les 23 échantillons européens, c’est la troisième rivière la plus contaminée au TFA”, dénonce l’association Nature et Progrès qui a mené une enquête exploratoire. Le TFA est un Pfas (ou "polluant éternel") oublié des législations et de la surveillance de l’eau, selon plusieurs associations européennes.
Les analyses menées par le Réseau européen d’action contre les pesticides dans dix pays de l’Union montrent une présence généralisée de l’acide trifluoroacétique, qui appartient à la famille des PFAS, à des niveaux élevés.
L’experte de la mobilité Sylvie Landriève craint, dans une tribune au « Monde », que le simple remplacement du thermique par l’électrique ne réduise en rien l’empreinte négative de l’automobile sur nos sociétés.
Plus de trois cents scientifiques, mobilisés par le collectif Scientifiques en rébellion, parmi lesquels l’économiste Céline Guivarch ou l’épidémiologiste Kévin Jean, dénoncent, dans une tribune au « Monde », la stratégie « climaticide » de TotalEnergies.
Selon un avis consultatif de cette juridiction de l’ONU, les pays ont l’obligation de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, afin de protéger l’environnement marin des méfaits du changement climatique.
La Belgique s'est-elle éloignée ou rapprochée de ses objectifs climatiques 2030, sous la législature qui se termine ? La Libre a tenté de répondre à cette question avec Étienne Hannon, du Centre Belge du Climat.
« Chaud devant ». Le réchauffement de la planète oblige à se projeter dans le futur. Pour certains parents, il faut assumer sa dette écologique vis-à-vis de sa progéniture.
Et si, plutôt qu’une corne d’abondance, le numérique était un espace de choix pour expérimenter autour de la notion de limites ? La communauté du « permacomputing » fait le pari de réensauvager Internet grâce aux principes de la permaculture.
Cette initiative, lancée le lundi 6 mai à Bruxelles, témoigne du désarroi actuel des scientifiques en Europe face au déni du changement climatique, à la montée des populismes et aux discussions sur un durcissement des politiques migratoires qui menacent la libre circulation des chercheurs ou des étudiants.
Alors que va commencer la prochaine assemblée de la Commission des thons de l’océan Indien, l’ONG Bloom publie une analyse comparative entre cette technique industrielle et la pêche à la canne traditionnelle pratiquée aux Maldives.
Le projet était ambitieux, l’objectif est atteint. Avec son ouvrage “La tentation écofasciste”, le philosophe et auteur Pierre Madelin relève avec brio son pari : aider le lecteur à décoder le mode opératoire de l’extrême droite par rapport à la Question environnementale et, surtout, l’armer intellectuellement pour combattre le moment venu la mouvance écofasciste.
L’objectif est de “garantir que toute exploitation minière des fonds marins soit effectuée de manière responsable”, selon le gouvernement fédéral.
Dans un avis publié le 6 avril, la Cour suprême indienne a affirmé pour la première fois que le droit à se prémunir contre les conséquences néfastes du changement climatique était un droit fondamental. Si cela ne va pas créer de bouleversement dans l’immédiat, “The Indian Express” y voit tout de même un pas important pour la justice climatique.

2023

Les pays membres de l'ONU viennent de se retrouver en toute discrétion à Londres pour activer la décarbonation du fret maritime. Il achemine 80 % des produits consommés sur Terre.
La guerre en Ukraine, la pandémie de Covid, l’inflation et le dérèglement climatique... Ces chocs qui se combinent pour former une polycrise dévastatrice ne sont pas une fatalité. Il est encore temps de renverser la situation en créant un consortium scientifique mondial pour bâtir une vision plus holistique, avancent ces deux scientifiques reconnus dans les colonnes du “New York Times”.
L’essayiste Nouriel Roubini l’affirme : la confluence de problèmes, anciens et nouveaux, va provoquer une grave crise mondiale. Celui qui a été surnommé “Dr Catastrophe” après qu’il a anticipé la crise des subprimes, décrit pour “Project Syndicate” un présent proche où les crises vont s’accumuler, s’agglomérer et se démultiplier jusqu’à former un épais nuage d’instabilités mondiales qu’il nomme “mégacrises”. Bienvenue dans l’ère des menaces globales.

2022

« C’est un des rares secteurs de l’économie russe à ne pas être concerné par les sanctions, car l’industrie russe du nucléaire est indispensable pour faire tourner les centrales de nombreux dans l’est de (...)
L’économiste Nouriel Roubini, qui avait prédit la crise des subprimes en 2006, publie aujourd’hui «Mégamenaces». Catastrophes naturelles, menaces climatiques, crise économique, endettement... Il nous a accordé une interview exclusive sur sa vision du monde en 2022.
Around two thirds of the approvals (=CEPs, Certificate of Suitability of Monographs of the European Pharmacopoeia) required for the production of active
Tableaux éclaboussés, usines envahies : les actions écologistes condamnables pénalement se sont multipliées ces derniers mois. Comme le climat ou la Terre, les militants affrontent un droit inadapté.
Le choc pétrolier de 1973 avait chamboulé le marché mondial de l’énergie. Et il avait déjà fallu se serrer la ceinture, comme aujourd’hui cinquante ans plus tard, avec la crise provoquée par la guerre en Ukraine. En 1973, on ne manquait pas d’idées. Mais voilà. On a été loin de vraiment les appliquer. Une fois la crise digérée, les bonnes résolutions ont été un peu oubliées.
Du Mexique à l’Argentine, en passant par le Pérou et surtout la Bolivie, l’Amérique latine compte, de loin, les plus grandes réserves de ce minerai devenu précieux. De nombreux pays envisagent de nationaliser la production plutôt que de la confier à des grandes entreprises mondiales.
La sentence vise à protéger l’Amazonie et les tribus qui y vivent de la contamination que génère l’orpaillage illégal. Mais les défis sont encore nombreux pour sa mise en place, en commençant par le manque de volonté de l’État.
Dankzij Iedereen beroemd en TotalEnergies kunnen gezinnen één jaar gratis energie winnen. Die samenwerking doet Tom Hannes de wenkbrauwen fronsen.
Un reportage qui doit être diffusé ce mercredi 7 septembre par la RTBF fait déjà grand bruit en Belgique. Il met au jour l’implication de la multinationale belge dans la pollution des abords d’un de ses sites italiens aux PFAS, des substances “éternelles” aux lourdes implications sur la santé.
Fédérer les gauches autour d’une écologie sociale immédiatement applicable, c’est ce que plaident Alain Pagano, maître de conférences en écologie à l’université d’Angers, et Jacques Baudrier, adjoint (PCF) à la mairie de Paris en charge de la transition écologique du bâti, dans leur livre (1). Entretien.
Depuis juillet, les régions environnant le fleuve, le plus long et le plus important de Chine, font face à des vagues de chaleur record, provoquant de graves sécheresses, endommageant les cultures et privant d’eau la population, s’alarme la presse chinoise.
Des travaux de recherche, indépendants du contexte géopolitique actuel, passent en revue six scénarios de guerre nucléaire. Dans le pire des cas, 5 milliards de personnes risquent de mourir de faim. Sans compter celles qui périront des suites des explosions.
Après des problèmes de béton, d’acier ou de soudures, le réacteur en cours de construction connaît un nouveau dysfonctionnement. Une partie des systèmes de pilotage de l’installation est en panne. La défaillance structurelle, connue depuis 2019, est désormais reconnue par EDF.
Selon “Politico”, la Commission étudierait un mécanisme imposant un rationnement aux membres de l’Union européenne pour pallier un éventuel arrêt ou la diminution des livraisons de gaz russe. Une mesure difficile à mettre en œuvre d’un point de vue politique.
Le gouvernement néerlandais est de nouveau confronté à un important mouvement d’agriculteurs en colère, vent debout contre un plan de réduction drastique des émissions d’ammoniac et d’oxydes d’azote, censé protéger des zones naturelles. Certaines de leurs actions coup de poing sont abondamment commentées par les médias du pays.
Sous serment au Congrès, Cassidy Hutchinson a témoigné mardi du rôle explosif de l’ancien président américain le 6 janvier 2021. Jusqu’à sa tentative de prendre de force le volant de sa limousine.
Alors que les gisements terrestres de minerais s’épuisent, les ressources des fonds marins attirent les convoitises. Pour empêcher leur exploitation industrielle, des parlementaires européens et du Pacifique appellent à adopter un moratoire rapidement.
Poussé par l’envie de conquête, de pouvoir et d’accumulation, l’homme moderne semble mener la Terre à sa perte. Mais pourra-t-il, sans faire appel à son penchant pour la démesure, esquisser une solution à la hauteur des enjeux ? L’hebdomadaire allemand “Die Zeit” lance le débat.
Il est parfois surnommé le "pape cool" de l'écologie. Mais quand Rob Hopkins est invité par une alliance de dirigeants d'entreprises belges, il s'avoue "nerveux". Le cofondateur (en 2007) du Transition Network n'a pas l'habitude de se frotter au monde des affaires. De la rencontre presque improbable, nous retirons un condensé des défis business adressé aux entreprises, par Rob Hopkins.
À la manœuvre en Ukraine comme en Crimée et en Syrie, le méconnu ministre de la Défense du président russe est aussi l’homme qui a replacé l’armée dans les plus hautes sphères du Kremlin, au détriment des services d’espionnage, explique Foreign Affairs.

2020